Top 9 des erreurs de contenu qui ruinent votre SEO

No Comments

Nous nous sommes souvent demandés quelles sont les erreurs SEO les plus fréquentes. Après quelques heures de recherche, nous avons remarqué que c’est un sujet assez complexe, comme le SEO, d’ailleurs. Aussi, nous avons pris la décision de les classifier en 3 catégories : erreurs de contenu / erreurs techniques / conseils. Aujourd’hui, focus sur le top 9 des erreurs de contenu les plus fréquentes dans le SEO.

Top 9 erreurs de contenu qui ruinent votre SEO

 

1. Ecrire du contenu de mauvaise qualité

On sait bien que, pour Google, le contenu est un des trois facteurs de classement les plus importants, à côté de RankBrain et des liens retours. Si vous avez lu notre article sur les sept tendances SEO pour 2017, vous avez remarqué que le contenu était bien présent dans ce top, en favorisant la densité pour remplacer la longueur.

✔ Du contenu plus long

✔ Du contenu mis à jour régulièrement

✔ Du contenu utile

✔ Du contenu varié

✔ Du contenu bien organisé

✔ Du contenu bien lié

C’est tout ce que Google adore.

La présence de contenu de mauvaise qualité sur votre site vous qualifiera pour être pénalisé par Google Panda, d’où l’intérêt de faire des efforts pour créer du contenu de qualité, utile et varié.

2. Ne pas connaître sa niche/son marché

Si vous ne faites pas la recherche de mots clés pertinents dans votre domaine d’activité, vous risquez de vous retrouver dans une bulle qui n’a rien à voir avec le monde réel. Vous courez le même risque si vous ignorez l’étude de vos compétiteurs, que ce soit du côté du contenu, des liens retours, des stratégies utilisées.

N’oublions pas que les internautes sont à la recherche de solutions pour résoudre leurs problèmes ou besoins ! Vous devriez faire des recherches pour découvrir les besoins de vos prospects afin de leur proposer la meilleure solution par l’intermédiaire de votre site web / présence web.

Solution proposée : Keyword PlannerUbersuggest, keywordtool.io,  LSI Graph

3. Ne pas optimiser les titres et les métas descriptions de ses pages web

Si vous ne redigez pas les titres et les métas descriptions de vos pages web, vous risquez de ne pas vous positionner comme il le faut, pour apparaître lors des recherches que vous souhaitez. Vous risquez de perdre du trafic et du positionnement, ce qui, finalement, se traduit par moins de ventes.

Il est important que vous utilisiez les résultats de l’analyse de mots clés décrite ci-dessus pour insérer dans vos titres et descriptions les mots clés pertinents pour votre activité.

Résultats dans les SERPS avec title et description optimisés

Les bonnes pratiques stipulent que le mot clé soit ajouté au début de votre titre et dans votre meta description. Vous devrez également utiliser les principes de LSI (Latent Semantic Indexing ou Indéxation Sémantique Latente) et insérer des synonymes dans ces deux élements importants du référencement naturel.

Si vous ne les avez pas optimisés, vous n’êtes pas le seul ! Sachez que ne pas optimiser ses titres et meta descriptions fait partie de notre top 3 des facteurs bloquants constatés lors des audits réalisés par Soleil Digital.

4. Utiliser du contenu dupliqué dans les balises métas

Utiliser du contenu dupliqué dans les balises métas de votre site est comme si vous aviez un restaurant dans lequel tous les plats ont le même nom. Votre client ne saura pas, bien évidemment, quoi choisir, il sera désorienté et finira par partir chez des concurrents qui proposent une offre plus diversifiée.

Tout en sachant que Google favorise l’unicité et l’originalité et pénalise le contenu dupliqué, rappelons-nous que le titre et la balise description peuvent être affichés dans les résultats de recherche. Si vous affichez le même contenu pour toutes les pages de votre site internet, vous risquez de ne pas vous positionner pour le mot clé de votre choix.

Pour éviter d’avoir du contenu dupliqué dans vos balises métas, il suffit d’enregistrer votre site dans Google Webmaster Tools (Search Console) >  Apparence dans les résultats de recherche > Améliorations HTML Google vous indique quelles sont les balises meta description et title en double.

ameliorations html search console

 

5. Optimiser uniquement pour les mots clés à courte queue/courte-traîne

Dans le SEO, on divise les mots clés en mots clés à courte queue/courte-traîne et mots clés à longue queue/longue traîne. Si la première catégorie est composée de 1-2 mots assez généraux, la deuxième comprend plus de 3 mots et est plus spécifique. La tendance est d’optimiser son site pour la première catégorie de mots clés, en se disant que s’il y a autant de recherches pour ces mots clés, il y a bien un intérêt de la part des internautes pour cette catégorie. Il ne faut pas oublier que le nombre de résultats étant très élevé, on risque de nous retrouver sur des positions très basses (perte de trafic).

Prenons l’exemple ci-dessous ! Si vous vendez des t-shirts et souhaitez vous positionner sur le mot clé « tshirts » vous aurez du mal à vous retrouver parmi les premiers des 60 800 000 résultats.

Résultats de recherche pour tshirts mot clé courte traîne

Et voici que nous retournons à l’étape de recherche de mots clés, qui, si bien faite, nous aidera à éviter d’autres problèmes ultérieurement, comme l’optimisation pour des mots clés à courte-traîne.

6. Ne pas optimiser son site pour le référencement local

Si vos services s’adressent à une certaine communauté (ville, département), vous devrez optimiser votre site web pour le référencement local.

Lors d’une recherche « restaurant geneve », Google affiche des résultats issus de Google Maps, qui vous permettent de visualiser des informations liéés à l’adresse, avis clients, horaires d’ouverture.

referencement local restaurant geneve

Si vous recherchez un restaurant ou une entreprise par son nom, vous aurez accès à beaucoup d’informations sans besoin de cliquer sur une seule url.

restaurant geneve google my business

 

 

Mais comment obtenir ces résultats? Il n’y a aucun secret. Créez un profil Google My Business et ajoutez de l’information concernant votre entreprise (site web, horaires d’ouverture, photos, descriptions etc.) Vous pourrez même créer des comptes sur Yelp ou TripAdvisor pour permettre à vos clients d’ajouter des avis.

7. Optimiser plusieurs pages pour le même contenu – content cannibalization

On s’est tous dit, à un moment donné dans notre évolution de SEOs, que le plus le mot clé est utilisé dans le site web, le plus utile ça sera pour le SEO. Apparemment, ce n’est pas aussi utile que ça.

La cannibalisation de mots clés/de contenu (content/keyword cannibalization) est le terme utilisé pour désigner la démarche d’optimiser plusieurs pages web du même site pour le même mot clé. L’effet de boomerang est évident dans le cas des sites où la cannibalisation de mots clés est présente :

  • ● indéxation et exploration incomplètes de la part des moteurs de recherche qui doivent crawler plusieurs pages pour filtrer et décider quel est le meilleur résultat.
  • ● efficacité SEO réduite – vous ne concentrez pas vos efforts et diffusez les liens, le ciblage de mots clés et les liens ancres sur plusieurs pages de votre site
  • ● compétition interne entre les pages du site : vos pages sont des concurrents dans les résultats de recherche Google.

Comment éviter cela ? Utilisez la balise rel=canonical pour contourner le problème du contenu dupliqué. Optimisez vos autres pages pour des mots clés à longue-traîne !

8. Ne pas optimiser ses images

Dans notre article 4 conseils pour optimiser les images pour le SEO, nous avons expliqué pourquoi il faut ajouter des images dans son contenu et comment les optimiser pour le référencement.

l'image doit illustrer le sujet de l'article

Nous ne mentionnons que deux éléments à prendre en compte lors de l’optimisation de ses images :

  • bien choisir le nom du fichier – vous devrez y insérer le mot clé => une image qui s’appelle agence-web-genve.jpg est plus utile qu’une image dont le nom est IMG_123.jpg
  • ajouter le texte alternatif pour décrire l’image – rappelons-nous que les moteurs de recherche sont capables de lire uniquement du texte.

Le texte alternatif (alt text) est ajouté à une image pour qu’il y ait du texte descriptif si l’image n’est pas affichée au visiteur. Wikipedia explique ainsi :

» Il existe des cas dans lesquels l’image n’est pas disponible pour les visiteurs, soit parce qu’ils ont désactivé les images dans leur navigateur, soit parce qu’ils utilisent un lecteur d’écran en raison d’une déficience visuelle, le texte alternatif (alt text) est là pour vous assurer qu’aucune information ou fonctionnalité ne soit pas perdue. »

9. Ne pas optimiser ses balises h1 et h2 pour le SEO

Tout en sachant que les moteurs de recherche font des connections entre le contenu et les mots présents dans les balises titres, ne pas optimiser ces dernières pour le SEO est une erreur à éviter.

Les plus importantes balises titres sont h1 et h2. Si la première – h1 – correspond au titre de la page web, raison pour laquelle il faut qu’il y ait une seule sur chaque page web, la deuxième – h2 – peut être présente plusieurs fois dans sa qualité de sous-titre. Les bonnes pratiques de référencement stipulent que le mot clé principal doit être inséré et dans la balise h1 et dans la balise h2. Une autre recommandation nous indique qu’il faut garder l’ordre d’importance et ne pas utiliser une balise h2 avant une balise h1.

Et vous, quelles erreurs devriez-vous éviter ?

    A propos de ce blog

    Nous sommes une agence digitale Suisse. Nous aimons donc la fondue, les montagnes et le web marketing. Ce blog va traiter de ces thèmes... et de beaucoup d'autres.

    Nos services SEO aident nos clients à augmenter massivement leur trafic organique. Demandez-nous une offre ciblée sur votre métier / vos mots clés.

     

    A découvrir sur notre blog

    Voir tous les posts