Growth Hacking : définition, origines, exemples

No Comments

Le Growth Hacking, considéré comme le Saint Graal des startups, est l’un des mots les plus populaires de ces dernières années.

Dans cet article, nous nous proposons de couvrir plusieurs aspects liés au growth hacking afin de comprendre ce que c’est et comment fonctionne ce concept.

Nous avons organisé l’article avec 4 sections :

Commençons avec les premiers cas de growth hacking

 PS: I Love You. Get Your Free Email at Hotmail

En 1996, lors du lancement de Hotmail, Tim Draper, l’investisseur, a remarqué que 80% des nouveaux inscrits avaient entendu parler du service grâce à un ami. Il a eu donc l’idée d’ajouter le message PS: I Love You. Get Your Free Email at Hotmail en bas de chaque mail.

Savez-vous ce qui s’est passé ?

Les chiffres parlent d’eux-mêmes :

  • ✔ 3000 utilisateurs par jour
  • ✔ 1 million d’utilisateurs en 6 mois
  • ✔ 12 millions d’utilisateurs en un an et demi
  • ✔ Microsoft rachète Hotmail pour 400 millions de dollars

Une idée géniale qui a engendré une croissance incroyable pour Hotmail – le premier exemple de growth hacking!

➤ Voici un 2ème exemple :

Mailchimp est allé un peu plus loin et a piraté l’idée de Tim Draper.

mailchimp

Le logo de Mailchimp est présent dans tous les emails envoyés par le service d’emailing (dans le pied de page), au cas où les destinataires souhaiteraient en savoir plus sur cette marque. Mais les growth hackers de Mailchimp ne s’arrêtent pas là. Le lien vers lequel le logo renvoie une fois cliqué est associé à un code d’affiliation, ce qui permet d’attribuer la conversion à l’expéditeur de l’email, qui sera retribué. Ainsi, les clients de Mailchimp deviennent, sans le savoir parfois, des affiliés de l’entreprise.

➤Découvrez un 3ème exemple de growth hacking

Airbnb et le détournement de Craiglist

Startup proposant une plateforme de location de logements, Airbnb a trouvé une solution ingénieuse pour attirer du trafic sur son site. Aux Etats-Unis, Craiglist est LE site auquel on pense lorsqu’on a des annonces à publier sur Internet. L’idée géniale des growth hackers de Airbnb a été de poster automatiquement chacune des annonces de la plateforme Airbnb sur Craiglist dans le but de profiter ainsi du trafic de ce dernier (dont toutes les sécurités ont été contournées pour permettre la publication des annonces Airbnb).

Craiglist

Recommandation : pour en savoir plus sur cette excellente idée de growth hacking, nous vous invitons à lire l’article Growth Hacker is the new VP Marketing écrit par Andrew Chen, dans lequel il présente la solution Airbnb par l’intermédiaire de ce qu’on appelle du reverse-engineering.

Passons aux origines du growth hacking!

Le concept est importé des Etats-Unis, où, en 2010, Sean Ellis, le fondateur de https://growthhackers.com/ était à la recherche d’une personne pour le remplacer chez Dropbox. Son poste ayant beaucoup évolué, il se trouvait en difficulté pour trouver l’intitulé correct du poste dans son offre de recrutement. A ce moment là, il a donc inventé le terme “growth hacker”.

➤ Puisque nous avons mentionné Dropbox et Sean Ellis, découvrons un 4ème exemple de growth hacking!

Sean Ellis a bien compris la nouveauté que les produits internet (les logiciels) apportent dans le web marketing : ils sont capables de se distribuer eux-mêmes. Dans le cas de Dropbox, le parrainage a été l’astuce (hack) qui a apporté la croissance.

dropbox growth hacking

Source photo

Avec ces quatre exemples à l’esprit, nous sommes prêts à poser une définition plus précise du growth hacking.

Définition growth hacking :

“Ensemble de techniques de marketing permettant d’accélérer rapidement et significativement la croissance”
(source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Growth_Hacking)

Le concept est défini par la fusion des deux mots :

  • ● Growth = croissance
  • ● Hacking = toutes les techniques (marketing, design, développement, psychologie, data management, analytics) – surtout celles qui poussent les limites de ce qui est généralement accepté et conseillé, non conventionnelles, parfois à la limite de la légalité – qui sont utilisées pour atteindre l’objectif suprême, la croissance.

Autrement dit, le growth hacking a pour objectif la génération d’une croissance rapide par l’utilisation optimale, coordonnée et segmentée de l’ensemble des techniques du webmarketing. (source https://www.dictionnaireduweb.com/growth-hacking/) Le growth hacking designe, en fait, le web marketing moderne, oppposé au marketing traditionnel, où les marketeurs et les développeurs travaillent séparemment et suivent des objectifs différents.

 

slideshare growth hacking

 

Qu’est que que c’est le modèle AARRR?

Le growth hacking s’appuie sur le modèle de développement AARRR créé par Dave McClure.

A de Acquisition : attirer de nouveaux prospects via SEO et SEA, emailing, PR, affiliation.

A de Activation : inciter les prospects à agir (création de compte, inscription à la newsletter, etc.)

R de Rétention : une fois le prospect activé, il faut trouver les moyens pour le faire revenir sur le site (lead nurturing, marketing automation)

R de Référent : transformer le visiteur en ambassadeur / référent de votre marque

R de Revenus : vente de produits, abonnements, affiliations, etc.

cycle de vie AARRR

➤ Pour conclure :

L’objectif suprême du growth hacker est la croissance, qui est l’objectif de toute startup. Si une entreprise se contente de 5% de croissance chaque année, une startup se propose comme objectif une croissance de 10% par semaine. C’est dans cet objectif que réside la différence de focus et de challenge entre le growth hacking et le web marketing.

Et la deuxième différence est dans les ressources ou plutôt dans la manque de ressources financières et humaines d’une startup par rapport à une entreprise déjà lancée sur le marché. C’est là où le hacking et l’emploi de méthodes différentes, voire non conventionnelles, interviennent pour atteindre l’objectif de croissance.

Analyse des données (analytics), créativité, empathie, connaissances de web marketing, de développement front-end et back-end, de psychologie et d’anthropologie… ce sont des compétences qui définissent le savoir-faire du growth hacker.

    A propos de ce blog

    Nous sommes une agence digitale Suisse. Nous aimons donc la fondue, les montagnes et le web marketing. Ce blog va traiter de ces thèmes... et de beaucoup d'autres.

    Nos services SEO aident nos clients à augmenter massivement leur trafic organique. Demandez-nous une offre ciblée sur votre métier / vos mots clés.

     

    A découvrir sur notre blog

    Voir tous les posts
     

    Laisser un commentaire